Elections législatives des 10 et 17 juin 2007

Par un courrier adressé à chaque foyer de sa circonscription, Pascal Terrasse a souhaité s'adresser aux Ardéchoises et aux Ardéchois. Retrouvez ici le texte de cette lettre. « Chères Ardéchoises, Chers Ardéchois, En 2002, lors de l'élection présidentielle, alors que les Françaises et les Français adressaient un sérieux avertissement à toute la classe politique, vous avez choisi de m'accorder votre confiance. A ce moment, j'ai mesuré l'honneur que vous m'avez fait, et la responsabilité que vous m'avez confiée. Pendant ces années, je suis resté à votre écoute et à vos côtés. Fort de l'expérience acquise et conscient du travail restant à accomplir, j'ai décidé d'être votre candidat à l'élection législative. Aussi, dans quelques jours, je vous adresserai mes propositions et mes engagements pour l'Ardèche. Je connais vos préoccupations de tous les jours : l'emploi et la formation, l'éducation, la santé, mais aussi le logement, le pouvoir d'achat, les retraites, la protection de l'environnement, les services publics et la lutte contre toutes les violences. Ces préoccupations, je les partage. Elles sont au cœur de mon projet pour construire une Ardèche entreprenante et solidaire, forte de la diversité de ses talents. A force de travail et avec votre soutien, j'ai instauré une autre pratique de l'action politique, faite de simplicité, de proximité et de franchise. Je mesure aujourd'hui le résultat de cette relation que nous avons bâtie ensemble. Vous êtes nombreux à me témoigner vos encouragements à la faire vivre. Voilà plusieurs années que je suis présent à vos côtés, au quotidien et pas seulement au détour d'une campagne électorale. Je suis un élu de terrain parce que c'est ainsi que je conçois mon action, nourrie d'échanges et de proximité. La crise que connaît la France depuis 5 ans, marquée par une explosion de la précarité et de la violence, le malaise des classes moyennes, et les tensions sociales, appelle un nouveau projet de société. Deux conceptions politiques s'opposent : celle de la droite fondée sur l'individualisme et la logique du plus fort, et celle que je porte, qui vise à réconcilier justice sociale et efficacité économique. Des Boutières à la Vallée du Rhône, de l'Ardèche méridionale à Privas, du plateau de Vernoux à la vallée de l'Eyrieux, je viendrai bientôt vous dire combien ma volonté de vous servir est intacte. Vous l'avez compris, c'est avec détermination et espoir que je me présente à vous. Détermination, car que je sais que vous voulez croire en l'avenir et plus encore en celui de vos enfants. Espoir, parce que je sais combien l'Ardèche peut compter sur de nombreux atouts, à commencer par ses femmes et ses hommes qui représentent la plus belle richesse de notre territoire. C'est cette confiance, cette détermination et cet espoir que je vous invite à partager les 10 et 17 juin prochains. »