La laïcité en débat avec les élèves du Lycée Vincent d’Indy de Privas

C’est avec beaucoup de plaisir que j’ai eu l’occasion d’échanger et de débattre au lycée Vincent d’Indy de Privas sur le thème de la laïcité, en compagnie d’Henri Pena-Ruiz, Professeur à Sciences Po Paris et Radia Bakkouch, Présidente de l’association Coexister.

Organisée à l’initiative des élèves et de l’équipe enseignante dans le cadre des « Débats citoyens en Auvergne-Rhône Alpes », cette rencontre fut l’occasion de rappeler mon attachement à ce principe fondateur de la République française.

On l’oublie parfois mais la laïcité a été le fruit d’un âpre combat politique pour séparer les Églises et l’État et garantir notre contrat social, notre vivre ensemble où chacun à la liberté de croire ou de ne pas croire en toute tranquillité.

A mes yeux, pratiquer sa religion dans la sphère privée demeure le meilleur moyen de garantir l’esprit de fraternité qui nous unit.

Inscrite dans l’article 1 de notre Constitution, la laïcité fait l’objet ces dernières années d’un besoin de clarification de la loi de 1905 autant dans sa définition que dans son application.

C’est pourquoi, soucieux de défendre ce principe constitutionnel qui fait la spécificité de la France, j’ai réaffirmé ma conviction en cette valeur qui doit permettre à chaque citoyen de vivre librement sa foi comme il est prévu par la loi, sans prosélytisme.

La laïcité est aussi une déclinaison du principe d’égalité car elle impose une stricte neutralité pour qu’aucune distinction ne soit faîte entre les citoyens, elle rejette ainsi tous les signes d’appartenances religieuses à l’école publique.