Réforme du code minier : mon engagement à l’Assemblée contre les gaz de schiste

En ce début d’année, une proposition de loi cruciale pour l’avenir de nos territoires va être débattue à l’Assemblée Nationale. Ce texte vise à réformer le code minier. Je le sais, beaucoup s’émeuvent des risques qui pèsent sur la question des gaz de schiste. Je partage votre émotion.

C’est pourquoi, je porte personnellement à l’Assemblée Nationale une série d’amendements qui visent à garantir que jamais, le gaz de schiste, ne soit exploité dans nos terres. Cette réforme du code minier est nécessaire mais en aucun cas elle ne doit se faire au détriment de nos paysages, de notre environnement et de notre bien être.

Les gaz de schiste ne peuvent pas apporter ce que certains promettent. Les dégâts qu’ils causeraient sur notre environnement seraient eux irréversibles. Le cas américain a prouvé ces effets dramatiques sur les territoires, l’agriculture et l’économie locale. Or la force de l'Ardèche ce sont ses fabuleux paysage, la beauté de sa nature et la formidable qualité de son agriculture, bref ce bien-être que tant de départements nous jalousent.

C’est pourquoi je tiens à rassurer l’ensemble des ardéchois. Avec mes collègues parlementaires, nous ne laisserons pas cette brèche s’ouvrir. Ce combat que j’ai débuté il y a plusieurs années, je continuerai à le mener aussi longtemps qu’il le faut.

Je tiens à remercier l’ensemble des Ardéchois(es) et des Français(es) qui soutiennent mon action. C’est aussi votre implication et votre soutien qui me permettent de continuer à défendre nos territoire.