Abonnez-vous à ma lettre

Calendrier

Voir le calendrier complet

Retrouvez-moi sur facebook

Suivez-moi sur Twitter...

Archives

Accueil du site
Permanences parlementaires 1er semestre 2015

Les permanences se déroulent en Mairie. (A l'exception de Bourg-Saint-Andéol)

Une permanence aura lieu tous les 15 jours à Privas sur rendez-vous.

 

  La Voulte sur Rhône : le jeudi 15 janvier à 10 heures

Bourg Saint Andéol : le lundi 2 février à 18 heures

Saint Martin d’Ardèche : le lundi 9 février à 18 heures

Le Teil : le jeudi 12 février à 10 heures

Saint Marcel d’Ardèche : le lundi 23 février à 18 heures

La Voulte sur Rhône : le jeudi 26 février à 10 heures

Bourg Saint Andéol : le lundi 2 mars à 18 heures

Le Cheylard : le mercredi 4 mars à 10 heures

Le Teil : le jeudi 5 mars à 10 heures

Bidon : le mardi 7 avril à 18 heures

Bourg Saint Andéol : le lundi 27 avril à 18 heures

La Voulte sur Rhône : le jeudi 30 avril à 10 heures

Saint Just d’Ardèche : le mardi 5 mai à 18 heures

Larnas : le lundi 11 mai à 18 heures

Gras : le lundi 18 mai à 18 heures

Le Cheylard : le mercredi 20 mai à 10 heures

Le Teil : le jeudi 28 mai à 10 heures

Bourg Saint Andéol : le lundi 8 juin à 18 heures

Saint Montan : le lundi 15 juin à 18 heures

La Voulte sur Rhône : le jeudi 18 juin à 10 heures

Viviers : le lundi 22 juin à 18 heures

Le Teil : le jeudi 25 juin à 10 heures

 

22

Mai

Lutte contre le gaspillage alimentaire : l’Assemblée nationale vote des amendements pour empêcher les grandes surfaces de jeter la nourriture PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Pascal Terrasse   

 

Dans le cadre du projet de loi sur la transition énergétique, l'Assemblée nationale a adopté ce jeudi soir des mesures contre le gaspillage alimentaire, destinées principalement à empêcher les grandes surfaces de jeter la nourriture invendue.

 

Je me félicite que les amendements présentés par Guillaume GAROT pour lutter contre le gaspillage alimentaire aient été votés à l’unanimité par l’Assemblée nationale.

 

Désormais, grâce à ces dispositions, il sera interdit aux distributeurs du secteur alimentaire de rendre leurs invendus impropres à la consommation. Ils devront s'efforcer de prévenir tout gaspillage, ou à défaut d'utiliser leurs invendus, au travers de dons (à des associations locales notamment), ou pour l'alimentation animale ou encore à des fins de compost ou de valorisation énergétique...

 

Les moyennes et grandes surfaces de plus de 400 mètres carrés auront ainsi l'obligation de conclure une convention avec une association caritative, afin de faciliter les dons alimentaires.

Lire la suite...
 

21

Mai

Communiqué de presse - L'aide de 800 € reconduite pour les retards de versement des pensions de retraite PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Pascal Terrasse   

Des retraités de plusieurs régions et départements ont été confrontés, au cours des derniers mois, à des retards importants dans le versement de leurs pensions. Pour remédier à cette situation inacceptable, j'avais sollicité à plusieurs reprises Marisol TOURAINE, ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes.

Des mesures exceptionnelles ont été décidées dès le mois de novembre 2014, dont l’attribution d’une aide non-remboursable de 800 € à chaque retraité privé de ressources, et le traitement prioritaire des dossiers en retard, grâce au renforcement et la réaffectation des moyens des Caisses d’assurance retraite (CARSAT) concernées. Cette aide de 800 € a été reconduite.

Grâce à ces mesures fortes, la situation s’est stabilisée et 3 399 retraités ont perçu l’aide exceptionnelle de 800 €. La priorité pour moi est aujourd’hui d’éviter que de tels retards ne se reproduisent.

Au mois de février dernier, Marisol TOURAINE a demandé à un groupe d'experts de formuler des préconisations en ce sens. Sur la base de ces recommandations remises la semaine dernière, un droit opposable à la retraite sera mis en place afin de garantir qu’aucun retraité du régime général ne se retrouve privé de ressources dès lors qu’il a déposé un dossier complet quatre mois avant la date de son départ.

Lire la suite...
 

19

Mai

Lancement de la réserve citoyenne de l'Éducation nationale PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Pascal Terrasse   

 

Après les attentats de janvier dernier qui ont visé le cœur des valeurs républicaines, la mobilisation du peuple français a prouvé qu'il existe une véritable exigence vis-à-vis de l’ensemble de la société, et singulièrement de l’École dont le rôle et la place dans la République sont inséparables de sa capacité à faire vivre et à transmettre la laïcité.

 

Aussi, afin de répondre au mieux au défi républicain, le Ministère de l'Éducation nationale a tout récemment dévoilé le lancement de la réserve citoyenne de l'Éducation nationale. Cette nouvelle forme d’engagement permettra à toute bonne volonté – bénévole associatif, professionnel, retraité, étudiant –, d’apporter son concours à l’Ecole, sur son champ d’expertise : citoyenneté, médias, histoire, arts, droit, santé…Dans chaque académie, des listes de réservistes sont en cours de constitution. Je soutiens ce projet qui me paraît très intéressant, notamment dans sa volonté de transmission des valeurs de notre République aux enfants.

 

Pourquoi une réserve citoyenne de l’Éducation nationale ?

Inscrite au cœur de la Grande mobilisation de l’École pour les valeurs de la République, la Réserve citoyenne de l’Éducation nationale vise à permettre à l’École de trouver parmi les forces vives de la société civile des personnes qui s’engagent aux côtés des enseignants et des équipes éducatives pour la transmission des valeurs de la République. Complémentaire des actions conduites par les associations partenaires de l’école, la réserve citoyenne de l’éducation nationale constitue une forme d’engagement individuel bénévole : elle répond aux demandes nombreuses de citoyens désireux d’apporter leur concours à la transmission des valeurs de la République.

 

Lire la suite...
 

18

Mai

Un week-end de l'Ascension sur le canton de Bourg-Saint-Andéol PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Pascal Terrasse   

En ce week-end de l'Ascension, j'ai participé avec beaucoup de plaisir à plusieurs manifestations sur le canton de Bourg-Saint-Andéol.

Ce jeudi 14 mai, j'ai notamment eu l'occasion de me rendre à la Foire de Saint-Marcel-d'Ardèche en compagnie du maire, Michel Bouchon. Grâce à l'investissement des bénévoles du Comité des fêtes et l'engagement de la Municipalité, cette 31ème édition fut une grande réussite.

J'ai ensuite assisté à l'ouverture de l'atelier Design'emoi sur la commune de Bourg-Saint-Andéol. Cet atelier d'art de 70 m², dirigé par Maï Roussin, propose des meubles et des créations en carton sculpté. Ce beau projet a en partie été rendu possible par le financement participatif.

Enfin, ce dimanche 18 mai, j'ai eu la chance de partager un moment convivial à Bourg-Saint-Andéol à l'occasion de la Fête de la Charbonnière. Je tiens à saluer cette initiative qui permet de faire vivre et connaître notre culture et de transmettre notre patrimoine local aux générations futures.

 

13

Mai

Vidéo - Mon intervention sur la chaîne LCP PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Pascal Terrasse   

Ce mardi 12 mai, j'étais l'invité de l'émission Parlement'Air sur la chaîne LCP pour débattre notamment de la réforme des collèges. Retrouvez ci-dessous mon intervention en vidéo :


Parlement’air - L’Info : Journal du mardi 12... par LCP
 

12

Mai

"Fait maison", gage de qualité pour les consommateurs et d'authenticité pour les restaurateurs PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Pascal Terrasse   

Au cours des dernières semaines, tous les acteurs de la filière restauration, organisations professionnelles, fournisseurs, distributeurs et associations de consommateurs ont été consultés afin d’élaborer un nouveau référentiel qui permet de rendre le dispositif « Fait maison » plus simple et plus clair pour tous. Le décret d'application qui simplifie le dispositif du « Fait maison » est paru le jeudi 7 mai 2015.

Cette mention a un double objectif : mieux informer les consommateurs et valoriser le travail et le savoir-faire des restaurateurs. En outre, elle permet au restaurateur de démontrer son engagement dans un travail de qualité et sa capacité à sublimer les produits.

Pour Pascal Terrasse : « Les deux objectifs de ce décret révisé sont de reconnaître la cuisine des plats faite sur place et de donner un gage de transparence pour le consommateur sur l'authenticité de la cuisine réalisée par les restaurateurs. Ceux qui s’approprient ce dispositif de valorisation, en mettant en avant le caractère « Fait maison », contribuent à la reconnaissance du secteur et à sa montée en gamme. »

Principales évolutions du dispositif « Fait maison » :

Le « Fait maison » concerne les produits crus transformés sur place, c’est-à-dire non cuits ou non dénaturés par quelque procédé que ce soit. Les seules exceptions à cette règle concernent les produits que le consommateur ne s’attend pas à ce qu’ils soient confectionnés sur place, tels que les pâtes, les fromages, le pain. Ainsi, la pâte feuilletée doit dorénavant être cuisinée par le restaurateur pour porter la mention « Fait maison ».

Lorsque le restaurateur utilise un produit d’une marque de renom, le plat ne pourra pas être dit « Fait maison ». Il sera précisé l’utilisation de ce produit de marque.

La phrase « les plats faits maison sont élaborés sur place à partir de produits bruts » ne figurera que sur les cartes des restaurants souhaitant mettre en avant les plats « Fait maison ».

Lire la suite...
 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 1 sur 125
Mentions légales | Plan du site | Newsletter | Contact

©2011-2012 Copyright Pascal Terrasse  / Conception: Iziclic