Abonnez-vous à ma lettre

Calendrier

Voir le calendrier complet

Retrouvez-moi sur facebook

Suivez-moi sur Twitter...

Archives

Accueil du site
Permanences parlementaires 2d semestre 2014.

Les permanences se déroulent en Mairie sauf pour Bourg-Saint-Andéol

Une permanence aura lieu tous les 15 jours à Privas, sur rendez-vous

 

Gras : le lundi 1er septembre à 18 heures

La Voulte : le jeudi 11 septembre à 10 heures

Bourg Saint Andéol : le lundi 15 septembre à 18 heures - maison de quartier Quai Fabry

Le Teil : le jeudi 18 septembre à 10 heures

Saint Montan : le lundi 29 septembre à 18 heures

La Voulte : le jeudi 9 octobre à 10 heures

Bourg Saint Andéol : le lundi 13 octobre à 18 heures - maison de quartier Quai Fabry

Le Cheylard : le mercredi 15 octobre à 10 heures

Le Teil : le jeudi 16 octobre à 10 heures

Saint Marcel d’Ardèche : le lundi 20 octobre à 18 heures

Saint Martin d’Ardèche : le lundi 3 novembre à 18 heures

Larnas : Exceptionnellement le mercredi 12 novembre à 18 heures

La Voulte : le jeudi 13 novembre à 10 heures

Saint Just d’Ardèche : le lundi 17 novembre à 18 heures

Bourg Saint Andéol : le lundi 24 novembre à 18 heures - maison de quartier Quai Fabry

Le Teil : le jeudi 4 décembre à 10 heures

Gras : le lundi 8 décembre à 18 heures

Le Cheylard : le mercredi 10 décembre à 10 heures

 

19

Nov

10 bonnes raisons d'être optimistes pour l'économie française ! PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Pascal Terrasse   

Et si on se disait qu'il vaut mieux vivre en France qu'ailleurs ? Certains des déclinologues qui passent leur temps à dénigrer notre pays seraient bien inspirés de regarder de près l'étude suivante.

Evidemment, la France n'est pas un paradis, mais à y regarder de plus près, quel autre pays au monde peut se prévaloir d'être aussi généreux en matière de protection sociale, d'accès à la santé, d'accès à une éducation quasiment gratuite, de départ à la retraite (62 ans en majorité), et de services publics de qualité, que la France ? Moi, en tout cas, j'aime la France !

1. C’est ce que pense la majorité des investisseurs étrangers

2 investisseurs étrangers sur 3 trouvent la France attractive, selon un sondage récent. Une confiance en progression : ils n’étaient que 53% en 2009. 33% d’entre eux prévoient de plus de renforcer la présence de leurs entreprises en France. Welcome!

2. Elle est championne d’Europe des investissements étrangers de production

La France est le 1er pays d’accueil des investissements étrangers de production en Europe, en particulier dans les secteurs industriels de l’agro-alimentaire, de la chimie, de l’automobile ainsi que des machines et équipements mécaniques. Elle se positionne par ailleurs au 2e rang européen, et au 4e rang mondial, en termes de stocks d'IDE.

3. Elle est de plus en plus connectée

Avec 37% d’abonnés à un réseau fixe haut débit en 2013, la France est 2e du classement AFII, devant les Etats-Unis (29%) et le Japon (28%). La France va investir 20 milliards d’euros en 10 ans pour couvrir l’ensemble de son territoire en très haut débit à travers le Plan France Très Haut Débit lancé en 2013.

4. Elle accueille des étudiants de haut niveau

42% des étudiants inscrits dans des programmes de recherche de haut niveau sont étrangers. C’est la plus forte proportion du classement. Avec 260 000 inscrits dans l’enseignement supérieur, la France est par ailleurs le 3e pays d’accueil des étudiants étrangers au monde selon l'Unesco. Vous avez dit fuite des cerveaux ?

5. Elle donne les moyens d’innover à ses entreprises

La France sait motiver ses troupes : elle prend la tête du classement en termes d’incitations fiscales à la R&D dans les entreprises, notamment grâce au Crédit d'impôt recherche (CIR) et au statut Jeune entreprise innovante. Elle est de plus le 2e pays d’accueil des activités de R&D, derrière le Royaume-Uni.

6. Elle baisse le coût du travail

Le coût horaire du travail pour l’ensemble de l’économie est resté stable en France en 2013, alors qu’il a progressé dans la zone euro et notamment en Allemagne. C’est l’effet positif du Crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICE), qui sera renforcé par la mise en œuvre du Pacte de responsabilité et de solidarité.

Lire la suite...
 

18

Nov

Mon interview dans Le Figaro du 16 novembre PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Pascal Terrasse   

Le prochain congrès du Parti socialiste prévu en juin 2015 pourrait être le lieu d’un référendum contre la politique du gouvernement. Une hypothèse contestée par Pascal Terrasse qui croit que l’option sociale-démocrate sera validée. Le député PS de l’Ardèche, Pascal Terrasse, est un soutien de François Hollande et Manuel Valls. 

Existe-t-il un risque pour François Hollande qu’à l’occasion du prochain congrès du PS, le parti se désolidarise de sa politique ?

Un congrès, c’est un moyen d’affirmer un certain nombre de convictions. Je ne vois pas en quoi le congrès pourrait remettre en cause l’orientation sociale-démocrate de François Hollande. Qu’il y ait à la marge des responsables qui souhaitent une inflexion, c’est bien naturel.

L’aile gauche du PS est-elle en mesure de remporter ce congrès ?

L’aile gauche n’est pas homogène. Il y a le canal historique mené par Henri Emmanuelli mais je ne suis pas sûr que ce canal soit soluble dans les positions défendues par Emmanuel Maurel, Benoît Hamon ou Arnaud Montebourg. Cette gauche n’est pas unie.

Martine Aubry peut-elle la rassembler ?

La différenciation de Martine Aubry se joue à la marge. À l’exception d’une ultraminorité, personne ne remet en cause l’idée qu’il faut limiter l’endettement du pays. Il n’y a pas non plus de tentation de sortir de la zone euro ni même de quitter l’Union européenne. Ou alors, si quelqu’un au PS est sur cette ligne, qu’il parle maintenant ou se taise à jamais.

Y a-t-il un risque que le congrès soit une réédition de celui de Metz avec l’affrontement des deux gauches ?

S’il doit y avoir une vraie révolution au PS, elle ne se fera pas à l’occasion du congrès. C’est toujours dans les périodes les plus difficiles pour nous que nous retrouvons de l’unité. Ceux qui annoncent un congrès qui serait une boucherie se trompent.

Le congrès doit-il se prononcer sur l’organisation de primaires pour 2017 ?

Ce sera le moment d’étudier les conditions d’approche de l’élection présidentielle. Il est tout à fait possible que Marine Le Pen soit au second tour. Mais rassembler la gauche ne sera sans doute pas suffisant pour se qualifier. Dès lors, il va falloir aussi parler au centre droit.

François Hollande peut-il être amené à changer de Premier Ministre après le congrès ?

C’est possible, si les socialistes devaient aboutir à des choix et des orientations différents de ceux du président de la République et donc de Manuel Valls. Ils devraient alors en tirer les conclusions et nous serions dans une crise politique et institutionnelle inédite. On ne peut pas diriger un pays quand la principale formation de la majorité ne soutient pas la politique du président conduite par le premier ministre. Ce risque existe. Mais il appartient au PS de se montrer adulte et de comprendre que la situation du monde n’est plus celle de 1981. On ne peut plus être à la remorque du PCF et du Front de gauche, se réfugier en permanence dans le « plus à gauche que moi tu meurs ».

Une défaite aux départementales pèserait-elle sur le congrès ?

À chaque défaite électorale, il faut trouver un bouc émissaire. Si c’est une déroute totale, cela jouera inévitablement en faveur de ceux qui demandent une inflexion.

Le Figaro – François-Xavier Bourmaud

 

17

Nov

Rendez-vous le 22 novembre à 11h30 à Bourg-Saint-Andéol pour l'inauguration de la ViaRhôna PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Pascal Terrasse   

Invitation_ViaRhôna_BSA.jpg

 

14

Nov

Bernard CAZENEUVE invité d’honneur du repas champêtre le vendredi 21 novembre PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Pascal Terrasse   

 

Bernard CAZENEUVE, Ministre de l’Intérieur,

sera l'invité d’honneur du repas champêtre

des sections PS de Bourg-Saint-Andéol et de Viviers, le vendredi 21 novembre

 

Les derniers préparatifs logistiques sont en cours pour accueillir avec tous les honneurs Bernard CAZENEUVE, Ministre de l’Intérieur, vendredi 21 novembre.

 

Caprices d’agenda et de météo obligent, le repas champêtre se tiendra finalement au Centre culturel de Viviers, situé Quartier Barulas.

 

Rendez-vous est donné à 18h00 pour débuter l’apéritif. Bernard CAZENEUVE devrait arriver vers 18h30 et les discours commenceront aux alentours de 19h00.

 

Ce sera le moment pour Bernard CAZENEUVE, Pascal TERRASSE, Hervé SAULIGNAC, Philippe FINIELS (Premier secrétaire fédéral du Parti socialiste de l’Ardèche), Alain DEFFES et Lauriane PONTHIER (Secrétaires des sections PS de Bourg-Saint-Andéol et de Viviers) d’accueillir les nombreuses personnes qui sont attendues.

 

En effet, de nombreux sympathisants et militants venus de l’Ardèche, de la Drôme et du Gard et du Vaucluse devraient s’ajouter aux personnes déjà inscrites pour partager le repas et le traditionnel verre de l’amitié.

 

Sans aucun doute, Bernard CAZENEUVE et Pascal TERRASSE reviendront sur les récentes conséquences des épisodes cévenols dans notre département.

 

Venez nombreux!

 

Contact :

Tél : 04 75 66 76 90

 

14

Nov

Inauguration de l'usine Altho au Pouzin PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Pascal Terrasse   

Je participe cette après-midi à l'inauguration de l'usine Altho au parc industriel Rhône Vallée au Pouzin, en compagnie des dirigeants de l'entreprise, du Préfet de l'Ardèche, du Président du Conseil Général et de nombreux élus locaux et représentants du monde économique ardéchois.

Avec 23 millions d’euros de travaux, 13 000 m² de bâtiments et une capacité de production de 6 000 tonnes par an, l’usine ardéchoise du premier fabricant français de chips compte désormais 60 salariés et les effectifs devraient croître d'ici 2016. Je me félicite de cette bonne nouvelle pour l'économie et l'emploi dans notre département !

 

12

Nov

8 chiffres qui vont vous étonner sur la France et le #numérique PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Pascal Terrasse   

 

Désignée en 2014 par l’ONU comme la nation la plus avancée en Europe, et la quatrième dans le monde pour l’administration numérique, la France s’inscrit comme un acteur incontournable dans le domaine du numérique.

En 2013, le site Légifrance a reçu près de 100 millions de visites et service-public.fr plus de 200 millions. Alors que désormais plus de la moitié de nos concitoyens paient leurs impôts de façon dématérialisée, que 93% effectuent leur demande d’extrait de casier judiciaire en ligne et que 86% des agriculteurs effectuent des demandes d’aide au titre de la Politique agricole commune (PAC) via internet, le Gouvernement amplifie considérablement son action. Je m'en réjouis.

 

Alors, déconnectés les Français ? Championne d'Europe de l'e-gouvernement, pays du wifi et du cours en ligne (le fameux 'MOOC') : découvrez les chiffres qui mettent à mal les idées reçues sur le numérique en France.

 

1. Elle est la championne d'Europe de l'e-gouvernement 

 

C’est ce qu’affirme une récente étude de l'Organisation des Nations Unies. La France prend la tête du classement européen et la 4e place du classement mondial basé sur trois critères : les services en ligne proposés par l’administration, les infrastructures de télécommunications, et le niveau d’éducation des habitants. Et en termes de services en ligne, elle est même championne du monde, notamment grâce au site service-public.fr ! Cocorico !

 

2. Elle est le pays du wifi 

 

La France est également le pays du wifi ! Selon les statistiques du cabinet spécialisé Maravedis Rethink, elle dépasse largement, avec plus de 13 millions de bornes publiques, les États-Unis (9,58 millions de bornes). Et ce n'est pas fini : la France devrait accroître de 80% son parc de bornes d'ici 2018.
 

3. Elle est aux avant-postes du big data

 

C’est ce que révèle une étude réalisée par Teradata auprès de 300 entreprises françaises, allemandes, et britanniques. La France serait au coude-à-coude avec l’Allemagne, loin devant le Royaume-Uni. Selon cette étude, 3 entreprises françaises sur 5 utilisent des techniques évoluées de traitements analytiques pour doper leur efficacité et concrétiser des gains de temps. Une maturité en big data due en grande partie à la qualité de la formation des ingénieurs français en mathématiques et en statistiques. La France est en effet le 2e pays en nombre de médailles de Fields !

 

4. Elle fait cours en ligne

 

En un an 400 000 étudiants, salariés et personnes désireuses d’approfondir leurs connaissances ont suivi ou suivent 53 MOOCS (Massive Open Online Courses) sur le site de France Université Numérique, et dans des domaines très variés. Le catalogue continue de s'enrichir : 23 nouveaux MOOCS ont été proposés depuis la rentrée 2014. De quoi souffler dignement la première bougie de #FUN.

Lire la suite...
 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 1 sur 110
Mentions légales | Plan du site | Newsletter | Contact

©2011-2012 Copyright Pascal Terrasse  / Conception: Iziclic