Abonnez-vous à ma lettre

Calendrier

Voir le calendrier complet

Retrouvez-moi sur facebook

Suivez-moi sur Twitter...

Archives

Accueil du site
Permanences parlementaires 2d semestre 2014.

Les permanences se déroulent en Mairie sauf pour Bourg-Saint-Andéol

Une permanence aura lieu tous les 15 jours à Privas, sur rendez-vous

 

Gras : le lundi 1er septembre à 18 heures

La Voulte : le jeudi 11 septembre à 10 heures

Bourg Saint Andéol : le lundi 15 septembre à 18 heures - maison de quartier Quai Fabry

Le Teil : le jeudi 18 septembre à 10 heures

Saint Montan : le lundi 29 septembre à 18 heures

La Voulte : le jeudi 9 octobre à 10 heures

Bourg Saint Andéol : le lundi 13 octobre à 18 heures - maison de quartier Quai Fabry

Le Cheylard : le mercredi 15 octobre à 10 heures

Le Teil : le jeudi 16 octobre à 10 heures

Saint Marcel d’Ardèche : le lundi 20 octobre à 18 heures

Saint Martin d’Ardèche : le lundi 3 novembre à 18 heure

Larnas : le lundi 10 novembre à 18 heures

La Voulte : le jeudi 13 novembre à 10 heures

Saint Just d’Ardèche : le lundi 17 novembre à 18 heures

Bourg Saint Andéol : le lundi 24 novembre à 18 heures - maison de quartier Quai Fabry

Le Teil : le jeudi 4 décembre à 10 heures

Gras : le lundi 8 décembre à 18 heures

Le Cheylard : le mercredi 10 décembre à 10 heures

 

22

Oct

L'Ardèche à l'honneur pour le Tour de France 2015 PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Pascal Terrasse   

L'Ardèche sera à l'honneur lors de l'étape Mende-Valence du Tour de France 2015. Notre département sera traversé sur environ 125 km, depuis la montagne ardéchoise en passant par Aubenas, Privas et le Centre-Ardèche.

C'est une grande partie de notre territoire qui sera mise à l'honneur. Vue du ciel, l'Ardèche sera belle ! Riche de son exceptionnel patrimoine, elle saura montrer ses montagnes, ses vallées, ses plaines.

Nous serons tous rassemblés, ce dimanche 19 juillet prochain, pour garantir un accueil de qualité aux sportifs, aux supporters et à toutes celles et ceux qui seront sur les routes ardéchoises.

Vive l'édition 2015 du Tour, vive l'Ardèche!

 

22

Oct

Ça Vous Regarde - A revoir mon débat sur la politique familiale PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Pascal Terrasse   

Je participais hier soir à l'émission "Ça Vous Regarde" sur la Chaîne Parlementaire où le thème de la politique familiale était abordé.

J'ai une fois de plus défendu la position du groupe socialiste à l'Assemblée Nationale en faveur de la modulation des allocations familiales qui est une mesure de justice.

Vous pouvez revoir ce débat en vidéo en cliquant sur le lien ci-dessous:

http://www.dailymotion.com/video/x28dpzo_ca-vous-regarde-le-debat-politique-familiale-des-economies-a-tout-prix_news

 

20

Oct

MODULATION DES ALLOCATIONS FAMILIALES : UNE MESURE DE JUSTICE, FRUIT DU DIALOGUE PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Pascal Terrasse   

 

Alors que débute aujourd'hui l'examen du budget 2015 de la sécurité sociale, le groupe socialiste à l’Assemblée nationale a annoncé qu’un amendement posant le principe d’une modulation des allocations familiales en fonction des revenus de la famille allait être déposé, en accord avec le Gouvernement. Je soutiens cette initiative qui est le fruit d’échanges féconds entre l’exécutif et le Parlement.

 

Dès la présentation du projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS), le Gouvernement avait en effet annoncé qu'il souhaitait engager une discussion avec les députés de la majorité sur l’ensemble des mesures relatives à la famille. La majorité dont je fais partie a ainsi proposé une réforme qui respecte les objectifs initialement prévus : préserver les ménages les moins aisés et les classes moyennes en poursuivant le rééquilibrage de la politique familiale ; et redresser les comptes de la branche famille, qui subit un déficit d’environ 3 milliards d’euros hérité de la précédente majorité.

 

Pour autant, je tiens à insister sur le fait que cette proposition de modulation maintient bien l’universalité des prestations : toutes les familles de deux enfants ou plus continueront à toucher des allocations familiales. Sur le fond, cette mesure est une mesure de justice. Elle ne va concerner que 13% des familles qui perçoivent des allocations familiales et n’implique aucun changement pour les familles aux revenus allant jusqu’à 6 000€/mois.

 

En effet, les allocations restent inchangées en dessous de 6 000€/mois de revenus par foyer. Elles seront de 129,35€/mois pour 2 enfants, 295,05€/mois pour 3 enfants, 460,77€/mois pour 4 enfants. Tous les ménages continueront donc de percevoir des allocations familiales, mais pour les ménages les plus aisés, le montant en sera diminué.

Lire la suite...
 

17

Oct

Réunion enjeux et perspectives de l'ouverture de la Caverne du Pont d'Arc à Bourg-Saint-Andéol PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Pascal Terrasse   

Ce lundi 20 octobre à 18h, j'organise en compagnie d'élus locaux, une réunion à La Cascade à Bourg-Saint-Andéol sur le thème des enjeux et perspectives de l'ouverture prochaine de la Caverne du Pont d'Arc. Je vous invite à venir nombreux pour y participer!

 

 

 

16

Oct

La France a besoin d'une démocratie de proximité PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Pascal Terrasse   

arbre prairie

Quelle démocratie en France pour demain ? Quelle liberté ? Quelle égalité ? Quelle fraternité ? A l’égard du logement, de l’emploi, des services publics, de l'économie … ? A ces questions, les médias nationaux semblent indiquer que nous ne savons plus y répondre.

Force est de constater que les politiques menées jusqu’à présent ne répondent pas aux attentes de nos concitoyens. Il est difficile de le reconnaître mais nous avons échoué à endiguer le creusement des inégalités. Pire, une France à deux vitesses a petit à petit émergé avec un contraste saisissant entre des métropoles toujours plus attractives, et une « France périphérique » et des territoires que la Nation aurait oubliés.

Pour les grandes métropoles, consacrées par la loi de modernisation de l’action publique territoriale et d’affirmation des métropoles votée en 2013, l'avenir est dégagé. Elles concentrent les populations au niveau social et culturel le plus élevé et produisent l’essentiel des richesses.

Pour l’autre France, les feux sont passés de l’orange au rouge en un peu plus de 30 ans. C’est dans ces territoires de petite et moyennes villes et de zones rurales éloignées des dynamiques mondiales, comme c’est le cas de l’Ardèche, que continuent de se concentrer les fermetures d’usine, la précarité et les difficultés d’accès à des services publics désormais aussi élémentaires que le service postal, la téléphonie mobile ou le haut débit.

La réponse politique de cette France est aujourd’hui inquiétante, faite de replis sur soi, de rejet de l’autre. Tous les analystes expliquent l’éloignement croissant entre le Peuple et les décideurs,  la fracture, la perte de sens et finalement le rejet palpable d’une classe politique qui serait au mieux indifférente, au pire malhonnête.

Cette dynamique prend corps dans le projet de loi portant nouvelle organisation territoriale de la République dont l’examen doit intervenir avant la fin de l’année à l’Assemblée Nationale. Ce projet dessine la voie de la réduction, de l’effacement des proximités. Notre République souffrirait donc d’une démocratie locale dilettante, dispendieuse. Cette curieuse idée, répétée en boucle par des  technocrates, est désormais reprise à la volée jusqu’au plus haut niveau de la gauche qui semble oublier que c’est de sa proximité au Peuple qu’elle tient sa seule légitimité.

Dans un premier temps, on éloigne les citoyens de leur territoire régional en regroupant les Régions sous couvert d’une efficacité accrue. Dans un deuxième temps, on s’attaque aux Départements. Au moment où les habitants de la France périphérique, des zones rurales éloignées, souffrent du déclassement, il est proposé de leur retirer un de leur rare repère. Car les Français restent attachés à leur Département et à la collectivité qui le recouvre, collectivité connue pour sa proximité. Le mouvement d’éloignement entre le Peuple et les instances politiques s’accélère. Dans ce contexte, qui portera la voix des territoires ?

On nous répond que ce sera aux intercommunalités de le faire. Mais quel Président d’intercommunalité aura le poids politique nécessaire pour se faire entendre dans les Régions élargies ? Dans les Ministères  et dans un Etat toujours plus éloigné ?

Faut-il rappeler que les Conseils Généraux gèrent l’action sociale, les collèges, les routes départementales, mais aussi l’aide aux communes, l’aide au développement économique aux travers du soutien aux entreprises, à la création des zones d’activités, au tourisme, à l’agriculture mais également le soutien à la vie culturelle et sportive et à la protection de l’environnement.

Lire la suite...
 

16

Oct

Edition 2014 d'1 semaine 1 emploi à Bourg-Saint-Andéol PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Pascal Terrasse   

1_semaine_1_emploi_2014.jpg

Je participe cette après-midi à l'évènement "une semaine un emploi" à Bourg-Saint-Andéol, en compagnie de Gilles Guilloux, Directeur de Pôle Emploi Pierrelatte.

Pour cette édition 2014, un forum spécial est dédié aux femmes demandeurs d'emploi qui auront l'occasion de rencontrer des entreprises du territoire bourguésan, notamment du secteur logistique.

De nombreuses autres initiatives ont eu lieu tout au long de la semaine. Une rencontre autour de la filière bois est organisée demain à Privas à l'Espace Rhône-Alpes, de 9h à 12h.

 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 1 sur 108
Mentions légales | Plan du site | Newsletter | Contact

©2011-2012 Copyright Pascal Terrasse  / Conception: Iziclic