Abonnez-vous à ma lettre

Calendrier

Voir le calendrier complet

Retrouvez-moi sur facebook

Suivez-moi sur Twitter...

Archives

Accueil du site
Permanences parlementaires 2d semestre 2014.

Les permanences se déroulent en Mairie sauf pour Bourg-Saint-Andéol

Une permanence aura lieu tous les 15 jours à Privas, sur rendez-vous

 

Gras : le lundi 1er septembre à 18 heures

La Voulte : le jeudi 11 septembre à 10 heures

Bourg Saint Andéol : le lundi 15 septembre à 18 heures - maison de quartier Quai Fabry

Le Teil : le jeudi 18 septembre à 10 heures

Saint Montan : le lundi 29 septembre à 18 heures

La Voulte : le jeudi 9 octobre à 10 heures

Bourg Saint Andéol : le lundi 13 octobre à 18 heures - maison de quartier Quai Fabry

Le Cheylard : le mercredi 15 octobre à 10 heures

Le Teil : le jeudi 16 octobre à 10 heures

Saint Marcel d’Ardèche : le lundi 20 octobre à 18 heures

Saint Martin d’Ardèche : le lundi 3 novembre à 18 heure

Larnas : le lundi 10 novembre à 18 heures

La Voulte : le jeudi 13 novembre à 10 heures

Saint Just d’Ardèche : le lundi 17 novembre à 18 heures

Bourg Saint Andéol : le lundi 24 novembre à 18 heures - maison de quartier Quai Fabry

Le Teil : le jeudi 4 décembre à 10 heures

Gras : le lundi 8 décembre à 18 heures

Le Cheylard : le mercredi 10 décembre à 10 heures

 

31

Aoû

Inauguration de la nouvelle station d'épuration de Saint-Marcel PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Pascal Terrasse   

9637

 

La nouvelle station d'épuration a été inaugurée ce vendredi 29 août, en présence de Denis MAUVAIS Secrétaire Général de la Préfecture, Michel BOUCHON Maire de St Marcel, Christine MALFOY, Maire de St Martin et Pierre Louis RIVIER, Maire de St Just.
 
L'ancienne station, obsolète,  a déjà disparu, laissant place, sur la parcelle voisine à un aménagement s'intégrant parfaitement au paysage.
 
En effet, la commune a fait le choix du filtre planté de roseaux pour sa nouvelle station, marquant ainsi sa volonté de sélectionner une filiaire verte.
 
J'ai rappelé combien il était important de poursuivre les investissements publics en période de crise, puisque l'action publique représente près de 75 % des projets d'investissements de ce pays.
 
Ainsi, la construction de cet investissement de 814 000 € HT financé  l'Etat (325000 €) et l'Agence de l'eau (240000 €), et la commune de St Marcel(240000 €),  associé au démantellement de l'ancienne station, a permis de soutenir l'activité d'entreprises locales.
 
 

 
 
 

31

Aoû

Le suivi de la tempète du 20 juillet. PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Pascal Terrasse   

 

9628
J'ai organisé, avec Michel BOUCHON, une rencontre avec les représentants des agriculteurs (syndicat des Côtes du Rhône, cellier des Gorges, chambre d'agriculture et FNSEA) touchés par la grêle et le vent le 20 juillet dernier. Les maires de St Just et St Martin, étaient également présents.

Le secrétaire général de la Préfecture, Mr Denis MAUVAIS, a fait le point sur l'état d'avancement de la procédure administrative.

 L'expertise effectuée sur le terrain le 1 er août dernier, par la DDT, sera examinée le 26 septembre prochain en Préfecture, envoyée ensuite au Ministère de l'Agriculture pour reconnaissance en calamités agricoles. La reconnaissance en calamités agricoles permettrait de prendre en charge les pertes de fond liées aux dégats impactant les futures récoltes.

Je me suis engagé à intervenir auprès de la MSA (pour un différé de cotisation) et auprès de services fiscaux (pour l'exonération de la taxe foncière sur le non bati), et j'ai plaidé pour un traitement social des dossiers afin de secourir en urgence les exploitations pour lesquelles les propriétaires ne disposent d'aucune autre source de revenu.

 

26

Aoû

Le bon sens ... PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Pascal Terrasse   

Nous sommes nombreux à gauche, et même au gouvernement, à partager et à se retrouver sur l'idée qu’il faut réorienter la politique européenne vers davantage de croissance. Pour cela, il faut une politique monétaire plus souple, et relancer l’investissement à l’échelle de l’Union.

• La politique de soutien à la compétitivité commence seulement à s’installer. C’est une réforme de structure sans précédent, qui prend nécessairement du temps pour porter ses fruits. Les récents chiffres de notre économie ne bénéficient pas encore de ses effets. Il est donc faux de dire qu’elle est responsable des mauvais chiffres actuels.

• Depuis 40 ans, c’est le choix des déficits budgétaires qui a été fait chaque année. L'endettement d'hier sera les impôts de demain, sauf à faire un bras d'honneur à nos créanciers.

• Il faut que le prochain gouvernement soutienne aussi la demande par des baisses d’impôts, en direction des plus modestes, baisses qui doivent s’intensifier pour les classes moyennes.

• Changer de politique, ce serait tout perdre : les fruits à venir, mais aussi les efforts déjà engagés.

• Toutes les dimensions doivent prises en compte :

- Compétitivité des entreprises,
- Déficit,
- Demande

C’est donc  d'une politique bien équilibrée, en rapport avec la situation du pays, dont nous avons besoin. Il y a urgence.


• Je ne veux pas mener une politique d’austérité ! Pour cela nous devons réaffirmer quelques grands principes:

- Maintien des grandes priorités : éducation, sécurité, justice, emploi
- Rythme maîtrisé de la baisse des déficits publics,
- Soutien à la demande et notamment soutien des ménages aux revenus les plus modestes.

Ceux qui proposent une « innovation » qui consisterait à laisser filer les déficits font preuve de conservatisme, car ils s’inscrivent dans le droit-fil des politiques menées depuis 40 ans.

Il faut comprendre que la france vit à credit. Vivre à crédit pour les investissements d'avenir est nécessaire, et même salutaire.
Vivre à crédit pour les dépenses quotidiennes et l'ordinaire est inacceptable.

D'ailleurs aucun ménage, aucune collectivité locale, ne finance son fonctionnement à credit. Imaginiez vous faire un crédit pour aller au restaurant.


C'est un peu l'état financier du pays.


La dette publique était de 1 000 milliards en 2002. A partir de 2007 cette dette s'est envolée pour atteindre à la fin de l'année 2 000 milliards d'euros.


Doit-on effacer cette sacrée dette, et qui seront  alors les perdant ?

Doit-on augmenter les prélèvements pour la rembourser et qui seront alors les personnes imposées ( entreprises- ménages...) ?

Ou doit-on réduire la dépense publique sans pour autant abîmer notre cohésion sociale et remettre du carburant dans notre développement économique.


Vous l'aurez compris ! Ma position est plutôt la dernière.

 

20

Aoû

Hommage à Alain Jourdan PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Pascal Terrasse   

alain jourdan

 

Alain JOURDAN vient de nous quitter. La maladie a été plus forte et l'a emporté au moment où il aspirait au repos.

Après avoir exercé la fonction d'élu de la commune de Saint Sauveur de Montagut, sous la municipalité de Fernand Dessus, il fut adjoint sous l'équipe de Roger Mazat, puis Premier Adjoint encore récemment.


Il aimait les Boutieres et sa Vallée de l'Eyrieux.

Artisan coiffeur, dans sa commune, il était apprécié de toute la population, et fier de voir son fils Sebastien lui succéder.


On peut dire que la caserne des Sapeurs Pompiers était sa réussite. C'est lui qui était arrivé à me convaincre de sa réalisation.


Il voulait toujours le bien des habitants de sa commune et avait su créer les conditions d'un rassemblement pour unir la population, dans l'intérêt de tous. Certain lui avait reproché... Il avait pourtant raison lorsqu' on lui connaissait ses amitiés pour Pierre vigné ou Jaques Massip aujourd'hui disparu.


Ils étaient les sociaux démocrates pragmatiques de cette vallée huguenote, forte en caractère et fière de son histoire.


A sa famille j'adresse mes amitiés dans ces moments de douleur.

 

06

Aoû

Vacances parlementaires été 2014 PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Pascal Terrasse   

Cher-es ami-es,

L’arrivée du mois d’août marque le début des vacances estivales pour un grande majorité d'entre vous et pour moi aussi.

Aussi, l'activité du blog, que vous suivez tout au long de l'année, sera mise entre parenthèses jusqu’à la rentrée.

En cette période, j’ai une pensée pour tous les saisonniers qui travaillent et contribuent à faire vivre le tourisme et l'économie de notre département qui accueille des voyageurs du monde entier.

Je pense aussi à tous les agriculteurs et professionnels du tourisme qui ont subi les dégâts des intempéries de juillet. Je veux leur dire que je suis à leurs côtés et que des jours meilleurs nous attendent.

La permanence parlementaire restera ouverte à mi-temps pendant tout l'été.

D’ici là, toute l’équipe parlementaire se joint à moi pour vous souhaiter à chacune et chacun un très bel été 2014 et d’excellentes vacances !

 

 

29

Jui

Réalisation de la déviation au nord de la commune du Teil par la RN 102 PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Pascal Terrasse   

J’ai participé jeudi dernier à la réunion de travail pour la réalisation de la déviation au nord de la commune du Teil par la RN 102.

Après ma rencontre avec le Ministre de l'équipement et des transports, la position du Premier Ministre vient d'être définitivement confirmée.
Les services déconcentrés de l'Etat viennent d'obtenir la totalité des crédits pour finir l'étude parcellaire et les crédits d'acquisition des terrains.


Cette opération dont le coût est de 62 millions d'euros sera le plus important investissement de l'Ardèche.

Sa vocation est de répondre à un triple problème :


- Désenclaver le bassin d'Aubenas en direction de la Vallée du Rhône.
- Améliorer la qualité de vie et la sécurité dans la traversée du Teil.
- Fluidifier la circulation des communes de Viviers et Saint-Thomé.

Enfin, 413 emplois sur 12 mois vont être créés sans oublier les postes nécesssaires indirectement liés à un tel chantier.

 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 1 sur 102
Mentions légales | Plan du site | Newsletter | Contact

©2011-2012 Copyright Pascal Terrasse  / Conception: Iziclic